A quoi correspondent les frais d’agence immobilière ?

agence immobilière

Publié le : 20 juin 20235 mins de lecture

Bien que les ventes immobilières de particulier à particulier ne cessent de se développer, la plupart des transactions se réalisent toujours via une agence spécialisée. Sur chaque vente conclue, cette dernière exigera le règlement de frais d’agence. De quoi s’agit-il précisément ? Comment sont fixés ces montants ? Par qui doivent-ils être réglés ? Vous trouverez les réponses à ces interrogations en vous plongeant dans la lecture du texte ci-dessous !

À quoi correspondent-ils ?

Comme vous le savez sans doute déjà, le rôle de l’agence immobilière consiste à mettre en relation un acheteur et un vendeur ou un bailleur et un locataire. Elle assistera également les deux parties afin de conclure à une transaction définitive. En échange de son expertise, de son conseil et de son implication, l’agent sera rémunéré grâce à des frais d’agence immobilière, également parfois désignés sous l’appellation de « commissions ».

Pour rappel, voici les principales tâches d’un agent immobilier effectuées pour la mise en vente d’un bien :

  • estimer la valeur
  • constituer le dossier de vente
  • rédiger l’annonce
  • diffuser l’annonce
  • sélectionner les candidats
  • organiser les visites
  • rédiger des comptes-rendus
  • conseiller les acheteurs
  • analyser les propositions des potentiels intéressés
  • suivre l’évolution du dossier
  • échanger avec le notaire

Comment sont-ils calculés ?

Sur le principe, le mode de calcul de ces frais est simple à comprendre. Dans le cadre d’une vente immobilière, il s’agit simplement d’un pourcentage du montant du bien, comme le rappelle l’excellent site welmo.fr ! S’il s’agit d’une location, le montant sera calculé en fonction du loyer. Vous aurez sans doute déjà compris que plus le montant de la transaction est élevée et plus la commission touchée par l’agence sera importante.

Gardez bien à l’esprit qu’aucune réglementation concernant ce point particulier n’existe ! Par conséquent, chaque agence demeure libre d’appliquer les tarifs qu’elle souhaite. Néanmoins, on observe en pratique que la plupart des professionnels appliquaient des frais compris entre 4 et 10 % de la valeur totale du bien. Vous avez l’intention d’acquérir prochainement un logement et vous comptez faire appel à un agent immobilier ? Pour réduire votre budget, n’hésitez pas à négocier aussi avec l’agence afin d’économiser sur ses honoraires !

Qui doit les régler ?

De tels frais peuvent être à la charge du vendeur ou de l’acquéreur. Tout dépend en réalité de ce qui aura été défini au départ dans le mandat de vente. Dans certains cas, il est même possible que la commission soit partagée entre les deux parties.

Notez tout de même que les agences immobilières ont certaines obligations légales en matière de communication et d’information. Par exemple, s’il est prévu que les frais soient pris en charge par l’acquéreur, alors le prix de vente affiché doit intégrer aussi les commissions. S’ils sont réglés en totalité par le vendeur, le prix communiqué correspondra au seul tarif de vente. Vous vous apprêtez à mettre prochainement en vente un bien et vous souhaitez conclure au plus vite cette transaction ? Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à vous renseigner au sujet de la loi ALUR (Accès au Logement et pour un Urbanisme Rénové).

À quel moment ?

Ces honoraires ne peuvent être réclamés qu’une fois la transaction réellement aboutie. Dans la plupart des cas, la signature de l’acte authentique chez le notaire actera la fin du processus. C’est d’ailleurs ce dernier qui sera chargé de collecter le montant auprès de l’une des deux parties (ou des deux selon les choix initiaux). Il le versera ensuite directement à l’agent immobilier.

Certains d’entre vous comprennent désormais sans doute mieux l’empressement de certains agents peu scrupuleux à conclure une transaction. Sans cette finalité, ils ne percevront en effet aucune commission. Si vous vous trouvez dans ce cas, n’hésitez surtout pas à mettre fin aux discussions et à prendre contact rapidement avec un autre professionnel de l’immobilier, moins intéressé par son cas personnel et plus respectueux de votre projet !

Qu’est-ce que le prix Frais d’Agence Inclus (FAI) ?

Comme une telle appellation le laisse à penser, il s’agit d’un tarif incluant la commission de l’agence immobilière. La plupart des professionnels l’utilisent sur les annonces affichées sur les vitrines ou publiées sur les réseaux sociaux. Le prix FAI est en effet simple à comprendre pour les potentiels acheteurs. Il leur donne l’impression d’éviter toute mauvaise surprise de dernière minute qui pourrait faire échouer la transaction. De nombreux vendeurs privilégient également un tel affichage dans le but de réduire au maximum la durée de la transaction.

Plan du site